vendredi 2 mars 2012

Le dimanche de quasimodo

Saint-Laurent, co. Jacques-Cartier, 1720-1748, 1748,
deuxième de couverture
sur Family Search
L'an mil sept cent quarante huit le vingt huitiesme jour du mois d'avril après avoir publié aux prones des messes paroissiales deux bans de mariage, le premier le dimanche de quasimodo, le second le dimanche suivant Mre Normand vicaire general ayant donné dispense du troisiesme entre joseph Boüain dit dufresne agé de vingt six ans fils de deffunt Simon Boüain dit dufresne et de Therese Dubois ses pere et mere de la paroisse de L'ancienne Lorette, et angelique Bibault, agée de vingt trois ans fille de françois Bibault et d'angelique Bourdon ses pere et  mere de cette paroisse sans qu'il sy soit presenté aucun empechement ny opposition, je soussigné Prêtre Missionnaire à St Laurent leur ay receu leur mutuel consentement de mariage et leur ay donné la benediction nuptiale selon les ceremonies prescrites par la ste Eglise notre mere en presence de françois  Boüain, oncle paternel de l'époux, de jean baptiste Jerome, de marguerite tartre amis et amie de l'epoux, de François bibault pere de l'Epouse, d'antoine et jacque bibault freres de l'epouse de François Bayard et jean baptiste jubinville amis de l'Epouse qui ont declare ne scavoir Signer excepté marguerite tartre qui a signé avec nous, de ce requis suivant l'ordonnance
marguerite tartre (signature)
J Matis Prêtre 
 
Le dimanche qui suit la fête de Pâques était appelé dimanche de Quasimodo, journée qui mettait fin à l'octave pascal (les huit jours suivants Pâques), une fête dans l'esprit de la grande célébration religieuse, donc, mais beaucoup moins faste que l'originale, ne donnant pas droit, contrairement à l'autre, à une indulgence plénière.

L'appellation vient de l'introit de la Première Épître de Pierre, lecture de ce dimanche-là. Les mots exacts en sont : Quasi modo geniti infantes qui font référence à un état semblable à celui des nouveau-nés pour les nouveaux baptisés.


Gustave Brion : “Une larme pour une goutte d'eau”
Notre-Dame de Paris de Victor Hugo
Édition Hugues 1877

On sait aussi que Quasimodo, personnage de Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris, a été abandonné ce dimanche-là par ses parents en raison de des difformités.

On l'appelait Pascha clausum ou Pâque close parce que ce dimanche mettait un terme à la quinzaine pascale qui avait commencé le jour du dimanche des Rameaux.

Ce dimanche était finalement également appelé dimanche in Albis (sous-entendu Depositis) parce que les nouveaux baptisés du Samedi saint abandonnaient à la sacristie les vêtements blancs qu'ils avaient porté depuis leur baptême.

Depuis l'an 2000, sous Jean-Paul II, ce dimanche est appelé fête de la divine miséricorde.

Sources :
Ambroise Guillois, “Le dimanche de Quasimodo Notion liturgique”, Explications littérale et morale des Épîtres et évangiles des Dimanches et des principales fêtes de l'année des fériés de l'Avent et de tous les jours de Carême; avec des notions liturgiques où l'on expose la raison et les origines des principales cérémonies de l'Église catholique, Le Mans, Fleuriot imprimeur-libraire, éditeur, et Paris Sagnier et Bray, successeurs de Débécourt, 1845, p. 455.

Wikipedia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous laissez un petit mot?

Pour partager