samedi 17 avril 2010

Drame effroyable à Saint-Timothée en 1952

Il y a deux ans, en numérisant les cartes mortuaires pour le compte de ma société historique, je suis tombée sur une étrange carte.


La carte se trouvait dans la collection Marchessault et avait sûrement à voir avec la famille. Qu'est-ce qui aurait pu faire périr toute une famille à la fois? Qui étaient ces gens?

J'ai commencé par le nom sous la jeune femme à la coiffe d'infirmière : madame Oliva Tétreault, Madeleine Deschamps de son nom de jeune fille.

En cherchant le mariage de Madeleine Deschamps avec Oliva Tétreault, j'ai appris qu'elle était la fille de Georges et de Marie Anne Élodie Marchessault. Madeleine avait 21 ans au mariage et Oliva, veuf de Diane Bernard et fils de Auguste et de Joséphine Fortin, en avait 36. Le mariage avait eu lieu le 19 septembre 1942 à Notre-Dame-de-Grâce de Montréal.

Il restait à trouver ce qui était arrivé. En téléphonant aux personnes qui avaient fourni les cartes mortuaires de la collection, j'ai appris qu'il y avait peut-être eu un incendie, mais la chose n'était pas certaine. De toute manière, si toute la famille avait péri, les journaux avaient dû en parler.


Comme la carte mortuaire montrait, parmi les enfants, une fillette de 8 ans et que le couple Deschamps-Tétreault s'était uni en 1942, il me restait à trouver au début des années 1950.  J'ai décidé de commencer ma recherche en 1951 et d'aller jusqu'en 1955. J'ai fini par trouver l'information dans La Patrie du 30 janvier 1952. Pendant plusieurs jours, il a été question de l'histoire.


Les Tétreault étaient propriétaires d'un restaurant à même la maison familiale à Saint-Timothée. Pendant une nuit glaciale de la fin janvier l'incendie s'est déclaré lorsque la chaudière à l'huile a explosé. Ironiquement, rapportait le journal, la maison et le restaurant se trouvaient à 25 pieds à peine de la rivière, mais les pompiers n'ont rien pu faire, parce que, tout bêtement, 'ils n'avaient pas de boyaux.



Voici les noms et les dates de naissance des membres de la famille:
Madeleine Deschamps Tétreault, née le 13 août 1921
Nicole, née le 24 novembre 1943
Lise, née le 16 octobre 1945
Paul, né le 26 septembre 1946
Guy, né le 11 septembre 1947
Jacques, né le 15 octobre 1948
Robert, né le 20 décembre 1949
Marie Gisèle, née le 30 mars 1951

Sources :
Cet sujet de cet article a fait l'objet d'une publication : Ruth Major Lapierre, «Les cartes mortuaires», Gens de Saint-Antoine, bulletin de la Société historique de Saint-Antoine-sur-Richelieu, vol. 8, numéro 3, septembre 2008, encadré p. 2-3. 

BSQ matricule 42-129297 et BSQ pour les décès et les dates de naissance
BMS2000 V13 # 9366069
Les pages de La Patrie (Montréal 30 janvier 1952, vol. 73, no 283, p. 1, vol. 73, no 284 p. 1 et 3) proviennent du site de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

2 commentaires:

  1. Bon dimanche, je vais faire un lien sur le site INFOSuroit.com. Merci beaucoup pour l'info et bravo encore pour l'excellent travail avec la compagnie des arbres.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé cette histoire très triste, un vrai drame toutes la famille les pauvre enfants et la mère, ça n'a aucun bon sens! Ceci me ramène à penser que au Lac Mégantic le drame qu'ils viennent de vivre est aussi affreux que celui dont tu fais mention. Quand une petite ville perd des gens à coup de 47 personnes et plus et qu'ils sont tous brûlé vivant aussi, c'est vraiment un drame immense. Merci j'ai bien aimé ton blog..Jocelyne Bertin née à Kedgwick N-B.

    RépondreSupprimer

Vous laissez un petit mot?

Pour partager